LISTE DES PROJETS
16784
page-template-default,page,page-id-16784,bridge-core-2.7.0,qode-social-login-2.0.1,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-25.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
 

LISTE DES PROJETS

Liste des projets

Amélioration continue, Développement durable, Responsabilité Sociétale des Entreprises

Acronyme : ADResSE

Porteur : UR1

Responsable projet : BRIENT Antoine

UFR/Dpt : IUT Rennes Dpt GMP

 

Résumé du projet :

Aujourd’hui la démarche Qualité est présente dans tous les secteurs (industrie, tertiaire, secteur public et privé). Les blocs proposés visent à initier les apprenants aux enjeux et concepts Qualité ainsi qu’à les sensibiliser à des thématiques connexes telles que le Développement Durable et la Responsabilité Sociétale des Entreprises.
Ces blocs seront développés au travers de séquences d’apprentissage hybrides mêlant présentiel et distanciel :
– Enjeux et concepts Qualité : approche processus, amélioration continue, approche normative et démarche ISO
– Outils de la Qualité : présentation des outils, adéquation avec les problématiques Qualité
– Développement durable et RSE : présentation des enjeux du Développement Durables, mise en oeuvre dans le cadre de la RSE
Autour de ces 3 grands axes, la majeure partie de l’apprentissage est structuré autour de mises en situation par le biais de projets présentant les problématiques abordées et amenant les apprenants à les résoudre et mettre en pratique les notions acquises.
L’approche par le jeu sérieux sera notamment utilisée pour appréhender les outils qualité et le cadre de leur mise en oeuvre (association entre situations rencontrées et outils de résolution).

Anglais pour mobilité internationale

Acronyme :  AMI

Porteur : UR1

Responsable projet : CLEMENT Guillaume

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

L’objectif de ce bloc est de préparer les étudiants se destinant à la mobilité internationale en enrichissant leur connaissance des systèmes universitaires étrangers (anglophones, avec le Royaume-Uni et États-Unis en particulier) et en leur donnant les outils d’expression écrite et orale qui leur seront nécessaires dans le cadre de poursuites d’études universitaires à l’étranger, notamment dans des universités où les cours seraient dispensés en langue anglaise. Ce bloc serait divisé en quatre sections :
1. La préparation de la mobilité universitaire (comment candidater à une université étrangère, se repérer dans un catalogue de cours, par exemple)
2. La vie et le travail universitaires à l’étranger (comment s’inscrire à un cours, participer à un séminaire, rédiger un essai, rédiger un e-mail à un professeur…)
3. La vie de tous les jours à l’étranger (chercher un logement, quelles démarches administratives, etc.)
4. L’insertion professionnelle pour jobs ou stages (Recherche d’emploi, CV en anglais, entretiens)
Selon les formations où le bloc sera mis en œuvre, la première séquence pourrait être orientée sur la présentation des systèmes universitaires britannique et américain, permettant à l’apprenant de se familiariser avec le contexte et vocabulaire nécessaires à sa bonne navigation dans de tels établissements.

ANGLAIS SPECIFIQUE POUR LES ETUDIANTS DU PARCOURS L1 DROIT ET SCIENCE POLITIQUE

Acronyme : ANGL1DSCPO

Porteur : UR1

Responsable projet : LE GRAND Séverine

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

Dans le cadre de ce bloc d’apprentissage, les étudiants travailleront exclusivement en langue cible, autrement dit en langue anglaise. Ils seront amenés, dans le cadre d’un enseignement hybride de type “pédagogie inversée” à consolider leurs compétences langagières tout en assimilant des connaissances sur les institutions et la constitution américaines ainsi que deux sujets d’actualité, d’une part, le féminisme, l’évolution des droits des femmes ainsi que la place faite aux femmes en politique et d’autre part, le développement du droit de l’environnement.
Ce projet sera subdivisé en trois modules d’apprentissage. Parmi eux, seul un des trois modules sera proposé en enseignement hybride tandis que les deux autres modules seront proposés entièrement en distanciel.
Ce projet permettra d’enrichir les connaissances des étudiants de Licence 1, dans un domaine spécifique au droit et à la science politique. Les modules d’apprentissage dans le cadre d’un enseignement en distanciel enrichiront les débats réalisés en présentiel.

ANGLAIS SPECIFIQUE POUR LES ETUDIANTS EN M1 SCIENCE

Acronyme. : ANGM1SCI

Porteur : UR1

Responsable projet : LONGWELL Ann

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

En mettant l’accent sur l’amélioration des compétences des étudiants en matière de rédaction scientifique et de présentation orale en anglais, le bloc confirmera les acquis académiques généraux des étudiants et les préparera également à des programmes de Master 2 ou à des stages à l’étranger.
INTRODUCTION A LA REDACTION SCIENTIFIQUE EN ANGLAIS
Aujourd’hui, l’anglais est la lingua franca utilisée partout dans le monde pour la science, la technologie et la médecine. La capacité à rédiger un texte scientifique dans un anglais clair et précis est par conséquent l’une des principales compétences requises aujourd’hui, tant pour les étudiants de premier et de deuxième cycle que pour les chercheurs.
La séquence s’appuie sur des méthodes d’apprentissage interactives et de pédagogie inversée.
DEVELOPPER DES COMPETENCES ORALES EN ANGLAIS POUR PRESENTER UN PROJET DE RECHERCHE
Beaucoup d’ étudiants n’osent pas parler anglais en public, sans doute parce qu’ils ont appris dans le passé de surestimer l’importance de l’accent et qu’ils sous-estiment par conséquence la valeur du message et de sa transmission.
L’objectif de ce module est de décomplexer les étudiants par une pratique intensive de la présentation orale. En intensifiant la pratique de la langue orale, une mise en situation active de communication scientifique dans un contexte bienveillant permettra l’acquisition d’automatismes et renforcera l’autonomie langagière des étudiants.

Co-conception pour un aménagement / bâti frugal - du chantier à la conception

Acronyme. :  ATHABL

Porteur : INSA

Responsable projet : DUPONT Pascal

UFR/Dpt : Génie civil urbain

 

Résumé du projet :

Fort des expériences menées par l’association Team Solar Bretagne dans le cadre d’une participation à une compétition internationale « Solar Decathlon China 2018 » (SDC2018) et dans l’accompagnement d’ateliers communs inter-établissements (ENSAB, Rennes 1 et 2, INSA, Lycée Joliot-Curie etc.), l’objectif de ce module de projet pour les étudiants est de favoriser l’animation / gestion / pilotage d’un projet d’aménagement du territoire et/ou de bâtiment durable dans une démarche visant à la frugalité.
Il s’agira de formaliser et de donner les outils pour réaliser un processus de conception intégrée (PCI) en s’appuyant sur une expérience de réalisation (exemple : chantier-école) ou sur une commande dans un territoire.
Contenus d’apprentissage :
1 – chantier-école en éco-construction / approche d’un territoire sous format workshop
2 – journées thématiques en formule « cours + ateliers appliqués à une commande » :
. aménagement du territoire frugal
. bioclimatisme / lowtech
. énergies et énergies renouvelables
. réversibilité des usages et choix constructifs
. ressources des territoires / écomatériaux / réemploi
. méthodes BIM et PCI
3 – atelier de projet

CHAngemeNt Climatique, transitions Et Santé

Acronyme. : CHANCES

Porteur : EHESP

Responsable projet : BAURES Estelle

UFR/Dpt : DSET

 

Résumé du projet :

L’objectif de ce projet est de mettre en œuvre un bloc de compétences « changement climatique, transitions et santé » qui intègre de façon privilégiée la dimension « développement durable et responsabilité sociétale » (DD&RS) pour l’ensemble des apprenants de l’EHESP et utilisable par un public de deuxième cycle des établissements partenaires. Ce bloc de compétences repose sur un référentiel de compétences transversales adaptable dans tous les cursus de formation et permet de répondre à l’objectif suivant « former les apprenants à une vision systémique, prospective et collective du monde de demain en intégrant une prise de responsabilité tout en conservant une vision éthique, et en permettant et en accompagnant les changements nécessaires.
En effet, en raison des changements climatiques, le bien-être des populations est mis en péril, car ces changements s’attaquent aux fondements mêmes de la santé publique par leurs répercussions sur l’air, l’eau, les denrées alimentaires et le logement, tout en augmentant les risques de maladie. Pour trouver des réponses à ces enjeux, cette formation propose de développer les compétences suivantes :
– Analyser une situation sanitaire au prisme des enjeux DD&RS
– Mettre en œuvre des stratégies, permettant de prendre en compte des enjeux DD&RS
– Développer un plaidoyer afin de mobiliser son entourage sur les enjeux DD&RS

Celtes - Littérature et Histoire de l'art

Acronyme. :  CLeHA

Porteur : UR2

Responsable projet : DEFENTE Virgine

UFR/Dpt : UFR ALC / Département d’Histoire de l’art et Archéologie

 

Résumé du projet :

Les mondes celtiques, qui englobent des champs disciplinaires différents, tels que la littérature, l’histoire de l’art, la linguistique, l’archéologie et un vaste laps de temps, de l’antiquité à nos jours, sont l’objet d’une production multiforme, qui attire un large public.
L’objectif de ce bloc est de permettre à tous les étudiants.es qui s’intéressent aux Celtes, quelle que soit leur formation, de développer leur culture générale. Deux domaines sont proposés : la littérature et l’histoire de l’art, deux disciplines qui allient l’ouverture sur l’imaginaire des productions artistiques et la rigueur de l’analyse scientifique.
Tant pour la littérature que pour l’histoire de l’art, l’analyse des œuvres est requise. L’apprentissage des outils méthodologiques, scandé par des évaluations graduelles et adaptées, est en effet un atout pour acquérir des compétences renforcées : la recherche documentaire active permet la maîtrise des données bibliographiques ; le commentaire d’œuvre littéraire et visuelle nécessite, quant à lui, de se documenter sur l’œuvre et son contexte de création ; enfin la maîtrise de l’écrit est développée via l’élaboration d’une problématique et l’apprentissage de la mise en place d’un corpus.
Grâce à la mise en commun de méthodes de travail relevant des champs disciplinaires distincts que sont la littérature et l’histoire de l’art, l’acquisition des connaissances se trouve facilitée par la transversalité des recherches relatives aux mondes celtiques.

Cultures numériques

Acronyme. : CNum

Porteur : UR2

Responsable projet :PLANTARD Pascal

UFR/Dpt : Dpt des Sciences de l’éducation

 

Résumé du projet :

La mineure de découverte « Cultures numériques » est expérimentée depuis 2 ans. Elle a pour objectif d’amorcer la réflexion des étudiant.e.s vis-à-vis de leurs usages des technologies numériques. Par une approche pluridisciplinaire, interactive et avec de nombreux supports vidéos, les pratiques numériques sont objectivées dans leurs dimensions socio-anthropologique, communicationnelle, politique, économique, philosophique, éducative, esthétique et créative. Une focale particulière s’arrête sur le concept d’usage, les processus d’appropriation, la transformation de la communication, la création et les arts numériques ainsi que sur le rôle des GAFAM dans le développement des technologies numériques contemporaines. Elle se conclue sur un panorama des ressources technologiques publiques et libres ainsi que sur les nouvelles pratiques technologiques comme les FabLabs, les jeux vidéos ou la réalité virtuelle. Ce projet vise à transformer cette expérimentation en amphi en bloc de compétences transversales IDEAL destiné à l’ensemble des étudiant.e.s de niveau Licence
Sur le plan pédagogique, ce projet a pour objectif de formaliser des contenus en ligne permettant d’hybriber des cours en amphi avec des ateliers (TD) d’analyses des pratiques numériques. Le dispositif d’évaluation actuel sous forme de QCM papier bénéficiera aussi d’une évolution vers du QCM en ligne.

Conception et Fabrication Numérique

Acronyme. : CoFaNUM

Porteur : UR1

Responsable projet : MICHELUTTI Pierre

UFR/Dpt : GMP

 

Résumé du projet :

« La démocratisation de l’impression 3D a donné l’envie de créer, de fabriquer, de réparer, comme en témoigne l’essor des fablabs et de l’esprit “maker” ces dernières années. Valider un concept ou vendre une idée passe par la réalisation d’un prototype physique et fonctionnel. Comment fait-on pour le concevoir et le fabriquer avec des moyens démocratisés et accessibles ?
Au delà du geek convaincu, CFNUM cible avant tout un public vaste et sans prérequis, du Géotrouvetout (et qui cherche à convaincre des financeurs) à l’artiste ésotérique voulant concrétiser son idée. Entre les deux, l’étudiant novice ou le lycéen en début de projet. Ce public trouvera accès aux fablab universitaires, lycéens ou métropolitains et bénéficiera, grâce l’apport du cursus, d’un socle de compétences permettant de réaliser son projet, tout en étant compatible avec une poursuite d’études dans une filière technique de type DUT GMP

En termes de contenu, un dispositif hybride court et léger sera conçu pour ancrer les concepts théoriques et privilégier majoritairement l’apprentissage par le faire pour l’acquisition des compétences visées. »

Didactique des langues et TICE

Acronyme. : DidalTICE

Porteur : UR2

Responsable projet : EVAIN Christine

UFR/Dpt : FLE/ALE

 

Résumé du projet :

L’objectif de ce projet est de développer des blocs compétences et des classes virtuelles pour le DU FLE à distance :
– Le projet encourage le tutorat par les pairs dans un format de classes virtuelles internationales, en utilisant la plateforme de classe virtuelle «  »VIA » »,
– Il permet d’ouvrir le DU à d’autres étudiants et notamment à ceux de l’international (dans le cadre de l’Alliance et autre),
– Il permet de réfléchir à une approche « compétences » pour l’ensemble des enseignements,
– Enfin, le projet contribue au développement de la culture numérique des élèves et de leurs compétences en matière de gestion de projets interdisciplinaires.

Développement de Projets Industriels

Acronyme. : DPI

Porteur : INSA

Responsable projet : PERRIN Mathieu

UFR/Dpt : Science et Génie des Matériaux (SGM)

 

Résumé du projet :

Le projet DPI propose de mettre en place enseignement par projets, sur des situations réelles proposées par des entreprises et demandé de longue date par les étudiants ainsi que par les industriels.
Dans l’enseignement (5ème année) qui sera mis en place, les étudiants doivent (compétences développées) :
– Répondre à une problématique industrielle réelle sur la base d’un cahier des charges, comme dans des sociétés de conseil en ingénierie ;
– Mettre en œuvre une gestion de projet (utilisation des outils permettant d’anticiper et de gérer le travail à fournir) ;
– Travailler de manière efficace en équipe autonome (réunions avec les encadrants, répartition du travail).
Les enseignants élaboreront avec des entreprises partenaires une fiche projet. Chaque projet sera encadré par un tuteur industriel et un tuteur enseignant. L’ensemble des fiches seront présentées aux étudiants à la rentrée. Un premier travail sera fait sur la gestion de projet pour planifier le déroulement du projet. Ce travail sera complété à la fin d’un bilan sur le temps effectivement passé afin d’identifier les différences et de capitaliser le savoir-faire d’une année sur l’autre.

Projections des dynamiques de marchés et des dynamiques macroéconomiques

Acronyme. : ECOPREV

Porteur : UR1

Responsable projet : TAVERA Christophe

UFR/Dpt : Sciences économiques

 

Résumé du projet :

Faire découvrir aux étudiants un ensemble de techniques complémentaires et de pratiques qui leur permet d’utiliser leurs compétences théoriques pour construite par eux-mêmes des outils de projections et de simulations adaptés aux marchés et aux fluctuations de la macroéconomie. Cet enseignement est directement basé sur une pratique de l’étudiant par laquelle il doit articuler des connaissances théoriques nécessairement précises, des techniques de «  »maquettisation » » de l’économie et des données afin de construire des outils de simulations pratiques, concrets et adaptés aux besoins des entreprises et des organismes privés ou publics.
Le niveau de finesse des outils de simulation et de prévision présentés peut être modulé en fonction des étudiants concernés : 1er cycle ou 2ème cycle.
Quel que soit le niveau des étudiants l’objectif est de leur donner un acquis professionnel solide adapté à leur niveau mais correspondant statistiquement aux ententes des entreprises et des organismes en matière de simulation, de prévisions, de projections et d’évaluation des conséquences des turbulences économiques futures envisageables.

Education Thérapeutique du Patient

Acronyme. : ETP

Porteur : UR2

Responsable projet : DEFLANDRE Anne

UFR/Dpt : STAPS

 

Résumé du projet :

L’acquisition de compétences afin de dispenser l’éducation thérapeutique du patient (ETP), sanctionnée par un diplôme ou un certificat, est une obligation fixée par la loi (art. 2 de l’arrêté du 2 août 2010 relatif aux compétences requises pour dispenser ou coordonner l’éducation thérapeutique du patient). Une formation d’une durée minimale de 40 heures est requise. Cette dernière, payante est peu accessible à des étudiants tout juste sortis de formation. Cependant, l’obtention d’un tel certificat ou diplôme en ETP est un atout indéniable pour leur professionnalisation dans le secteur de la santé.
Cette formation pourra intéresser les étudiants inscrits en psychologie, médecine, kinésithérapie, ergothérapie, soins infirmiers ou santé publique.
Le contenu de la formation est fixé par des dispositions réglementaires (Code de la santé publique : art. R1161-2) et un référentiel de compétences (Référentiel de compétences pour dispenser l’ETP)

Innovation & impact développement durable

Acronyme. : 2I2D

Porteur : INSA

Responsable projet : GOURRET Fanny

UFR/Dpt : Dpt des Humanités

 

Résumé du projet :

La formation à l’entrepreneuriat par la pratique permet le plus souvent aux étudiants de développer une idée personnelle par l’élaboration d’un business plan. Le nouveau bloc d’apprentissage, co-construit par l’INSA et l’IGR-IAE, permettra à ces étudiants d’approfondir l’évaluation de l’impact environnemental et sociétal de leur projet.
A l’INSA, le module « Entreprendre&Innover » sera complété par le nouveau bloc d’apprentissage pour effectuer un bilan carbone prévisionnel du projet imaginé au S7.

Santé sécurité au travail, Environnement, Développement Durable

Acronyme. : Module Risque

Porteur : INSA

Responsable projet : GALL Philippe

UFR/Dpt : STPI

 

Résumé du projet :

Le bloc créé permettra de répondre à la question : Comment se situer en tant que scientifique par rapports aux 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ?
– Acquérir les bases de la prévention du risque en particulier pour la santé.
– S’initier à la prévention des risques professionnels.
– Comprendre les liens entre travail et santé.
– Comprendre l’accident de travail.
– Evaluation des risques professionnels.
– Application d’une démarche de santé et sécurité au travail.
– Prise de conscience de l’impact des décisions.
– Témoignages des professionnels.

Licence Spécialité Odontologie

Acronyme. : OdontoSpé

Porteur : UR1

Responsable projet : MEURIC Vincent

UFR/Dpt : UFR Odontologie

 

Résumé du projet :

La réforme des études de santé ouvre les portes des études de santé aux étudiants de plusieurs licences. Elle met également en place une modernisation des dispenses de cours qui n’ont plus lieu uniquement sur un seul site rennais. Ainsi la réalisation de la spécialité Odontologie va nécessiter la mise en place de cours en ligne qui seront diffusés dans les différentes licences de Rennes, Saint-Brieuc, Vannes et Caen . L’objectif est de concevoir des cours les plus adaptés à l’apprentissage des étudiants de différents horizons.

Optique Expérimentale

Acronyme. : OPTEX

Porteur : UR1

Responsable projet : DELHAYE Gabriel & BRUNEL Marc

UFR/Dpt : Sciences et Propriétés de la Matière (SPM)

 

Résumé du projet :

Contexte. L’optique est la science des phénomènes lumineux et constitue non seulement un pilier de la physique fondamentale, mais également une discipline complètement tournée vers les applications. L’optique moderne dite photonique, via l’utilisation de la fibre optique, des lasers, etc., est au cœur d’évolutions sociétales et changements industriels importants.
Objectif : mettre en place de nouveaux moyens d’apprentissage de l’optique géométrique. Le dispositif doit permettre à l’étudiant.e de se placer au centre de la démarche expérimentale (élaboration d’un protocole, obtention et présentation d’un résultat fiable) pour appréhender les bases de l’optique géométrique et acquérir des compétences pratiques sur la constitution d’un instrument d’optique. Il est envisagé de mettre en place un corpus d’outils théoriques, notamment par des ressources en ligne (type FOAD) et des outils de simulation, pour aller vers une réalisation concrète au moyen d’outils des salles de travaux pratiques du campus.
Connaissances et compétences acquises. L’étudiant.e acquiert des connaissances sur la représentation géométrique de la lumière et sur les instruments de base. Il acquiert des compétences qui lui seront utiles pour tout son cursus, à savoir la recherche documentaire et la démarche expérimentale : se fixer des objectifs, s’approprier les outils, analyser, réaliser, valider, partager et rendre compte d’une démarche documentaire et expérimentale.

atOuts réuSsite pour l’Entrée en L1

Acronyme. : OSE1

Porteur : UR1

Responsable projet : CAPPE Christophe

UFR/Dpt : SPM

 

Résumé du projet :

Le projet vise à créer un bloc d’apprentissage, dispensé en formation à distance intégrale, pour l’accompagnement des étudiants en Mathématiques et Physique-Chimie à l’entrée de la première année du portail Physique-ChimieGéosciences (PCGS). Ce bloc sera obligatoire pour les étudiants bénéficiant du dispositif d’accompagnement OUISI.
Objectifs.
Le projet repose sur la mise en place en début d’année universitaire d’un dispositif de remédiation personnalisé en Mathématiques et Physique Chimie. Après avoir passé des tests de positionnement initiaux lui permettant de prendre conscience et de situer ses lacunes (en compétences et/ou connaissances), l’étudiant pourra établir par lui-même un plan d’étude personnalisé : son rythme d’apprentissage lui sera propre tout comme le contenu des notions étudiées. De plus, tout au long de cette formation, des tests auto-corrigés disponibles en ligne permettront à l’étudiant de mesurer les progrès accomplis dans sa maîtrise des compétences, connaissances et savoir-faire jugés indispensables à son entrée en L1 PCGS. Ce projet a également pour objectif de permettre à l’étudiant d’améliorer ses méthodes d’apprentissage en lui donnant les bases nécessaires pour un travail personnel en relative autonomie, autonomie requise pour réussir dans les études supérieures et particulièrement à l’université.

Supports aux TD L1 PASS en anglais et préparation à l'interaction orale évaluée

Acronyme :  PASSANGL1

Porteur : UR1

Responsable projet : PATRIARCHE Nathalie

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

Dans le cadre de la réforme PASS, un bloc de 30 heures dont 4 heures d’autoformation guidée est proposé à l’étudiant et lui permet :
– d’acquérir du vocabulaire de base de la santé publique ;
– d’acquérir une connaissance et une ouverture aux cultures étrangères à travers l’étude et la comparaison de leurs systèmes de santé ;
– de se familiariser avec une méthodologie de l’interaction orale ;
– de développer la compréhension orale et écrite de documents authentiques ;
– de se préparer à l’évaluation orale pratique en TD (débats).

Plateforme de Positionnement et d'Evaluation en Programmation C

Acronyme. : PEP-C

Porteur : INSA

Responsable projet : PRESSIGOUT Muriel

UFR/Dpt : EII

 

Résumé du projet :

L’apprentissage de la programmation, en particulier du C, nécessite de valider des compétences diverses qui se retrouvent de façon transversale dans la formation de la spécialité EII de l’INSA Rennes mais aussi dans des EC d’autres spécialités.
Fort de l’expérience du PIX et de ce questionnement par des mises en situation concrète sur les outils, l’idée est de permettre aux étudiants de se positionner en autonomie sur des compétences et sous compétences, avec des niveaux identifiés pour chaque EC concerné. Il ne s’agit pas de créer des ressources d’apprentissage supplémentaires dans un premier temps mais de créer une base de questions/mise en situation représentant l’évolution de l’apprentissage et les objectifs des EC concernés.
Ce découpage devra être le plus modulable et le plus fin possible pour s’adapter facilement à la programmation en général, à différents EC et différentes formations.
L’objectif est de s’adapter aux parcours des élèves(flexibilisation et individualisation) et à leur rythme d’apprentissage, en identifiant plus clairement leurs lacunes et les niveaux requis pour chaque enseignement.

UE Pharmacie Chimie et Médicaments

Acronyme. : PHARE

Porteur :  UR1

Responsable projet : POREE François-Hugues

UFR/Dpt : Pharmacie

 

Résumé du projet :

Le projet PHARE consiste à mettre en place un bloc d’apprentissage spécifique de la Pharmacie dans le cadre de la réforme des études de santé. Ce bloc s’adresse à la fois aux étudiants des filières santé qui souhaitent intégrer la Pharmacie (PASS) mais également aux étudiants inscrits en licence accès santé (LAS, 1er cycle universitaire) désirant s’orienter vers la Pharmacie L’organisation flexible du bloc permettra aux étudiants inscrits en PASS de suivre les enseignements en présentiel dans le cadre de leur option disciplinaire ‘pharmacie’. Les étudiants des filières LAS, issus de différents horizons, suivront les enseignements en distanciel.
Pour cette raison, le principe d’une classe virtuelle est proposé afin de répondre aux exigences des enseignements en distanciel avec des cours magistraux mais également des travaux dirigés. Une partie de l’enseignement (TD) sera proposée sous la forme de travail personnel avec un accompagnement à distance (type tutorat).

Préparation à la mobilité en Allemagne

Acronyme. : PMA

Porteur :  UR1

Responsable projet :  MIETZKE   Stephan

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

ALLEMAND 
Faciliter le séjour des étudiants sortants par une meilleure maîtrise de la langue et quelques connaissances de particularités liées au pays.
– Améliorer la compréhension écrite et orale
– Acquérir du vocabulaire et réviser la conjugaison et la grammaire
– Enrichir sa culture générale sur le pays-cible
Le tout sera consacré aux thématiques de la vie étudiante :
– Chercher un appartement / trouver une chambre en colocation
– Les aides sociales (aides au logement, bourses)
– Comprendre l’organisation des études en Allemagne
– Organiser son emploi du temps
– Écrire un e-mail à un professeur/à l’administration (structure, formules de politesse…)
– Écrire un CV Comment trouver un stage en Allemagne ……
Le cours fonctionnera de façon totalement autonome.

Préparation à la mobilité vers les pays hispanophones

Acronyme. :  PoMoPoHa

Porteur :  UR1

Responsable projet : COADOU Bénédicte

UFR/Dpt : SCELVA

 

Résumé du projet :

ESPAGNOL
Mise à disposition de documents accompagnés de leur appareil pédagogique visant à :
– Améliorer la compréhension écrite et orale
– Acquérir du vocabulaire et réviser la conjugaison et la grammaire
– Enrichir sa culture générale sur le pays-cible de façon totalement autonome.

Le tout sera consacré aux thématiques de la vie étudiante :
– Chercher un appartement / trouver une chambre en colocation
– Les aides sociales (aides au logement, bourses)
– Comprendre l’organisation des études en Espagne
– Organiser son emploi du temps
– Écrire un e-mail à un professeur/à l’administration (structure, formules de politesse…)
– Écrire un CV Comment trouver un stage en Espagne

Recherche et Evaluation des SOUrces DocumentaiREs

Acronyme. : RESOUDRE

Porteur : UR1

Responsable projet : GUEGUEN Chantal

UFR/Dpt : Sciences de la vie et de l’environnement

 

Résumé du projet :

Les apprentissages visant à trouver, évaluer et exploiter de l’information sont à la fois un catalyseur de la réussite étudiante et en même temps un enjeu de société à une époque où l’information en ligne est devenue à la fois un enjeu économique de premier plan en même temps qu’un enjeu stratégique (fake news).
Pour assumer cette responsabilité à la fois académique et sociétale auprès des étudiants, les bibliothèques universitaires en partenariat avec les enseignants de Licence organisent des formations qu’il faut aujourd’hui structurer sous la forme d’un bloc d’apprentissage orienté vers ces compétences informationnelles en suivant les principaux référentiels (ADBU, Université de Montréal). Ce bloc serait décliné dans différents établissements et pour des disciplines variées.
Des ressources déjà disponibles seront utilisées et associées à une plateforme – type Moodle – permettant un apprentissage progressif et actif parfois ludique, une validation des pré-requis et des évaluations intermédiaires (Quiz les deux premières années, travail rédigé à rendre la troisième année). Les validations intermédiaires ou la vérification des pré-requis permettra de quitter le bloc avec une partie des crédits ECTS ou d’y rentrer en deuxième ou troisième année pour valider l’ensemble des crédits….

Les responsables de diplôme pourront intégrer ce bloc transversal dans une perspective méthodologique (Veille, structuration d’un document long, citation). En plus de compétences précises (par exemple trouver la source d’une information), RESOUDRE vise à enseigner certaines dispositions (softskills), comme le doute devant une information insuffisamment sourcée et une sensibilité à l’égard des biais qui orientent la recherche et l’évaluation de l’information. En effet, des compétences numériques ne se transforment pas nécessairement en habitudes et en dispositions sans un accompagnement approprié. Un dispositif hybride permet d’assurer cet accompagnement.
Ce bloc qui s’inscrit dans le domaine de la littératie numérique, articulé avec l’apport des documentalistes en lycée, peut être connexe avec d’autres modules (Pix). Toutefois, centré sur le document, RESOUDRE ne prend pas en charge le travail collaboratif par exemple, ni la gestion des données autres que bibliographiques. L’organisation du travail de l’étudiant n’y prend qu’une part marginale et restreinte à la conception d’un écrit comportant des références. RESOUDRE a donc vocation à permettre à chacun.e d’aborder la documentation non seulement comme un atout pour la réussite de son cursus mais aussi pour la conduite de sa vie après l’université

Stories now and for the future, Part One : Ecolinguistic Analysis of Today's Stories

Acronyme : SNF1:EATS

Porteur : UR2

Responsable projet : Bellay Catrin

UFR/Dpt : Centre de langues

 

Résumé du projet :

Cours EMILE : Enseignement d’une Matière Intégrée à une Langue Etrangère, c’est-à-dire, cours avec contenu enseigné en langue anglaise, avec une attention portée sur l’apprentissage de la langue et du contenu simultanément. Apprentissage linguistique : Analyse critique de discours. Découvrir l’écolinguistique, développer son propre écosophie et le définir. Analyser des « histoires » (discours sous-jacents) dans différentes formes de médias audio-visuels. Identifier les idéologies sous-jacentes, les cadres conceptuels évoqués et les mots et expressions qui les expriment. Critiquer les discours identifiés par rapport à son écosophie personnel. Compétences en Langue anglaise : Définir son écosophie personnelle. Comprendre des documents audiovisuels. Décrire et présenter son analyse des discours dans les documents audio-visuels.

Welcome to Brittany - Breton language and culture for English speakers

Acronyme. : Wel2BZH

Porteur : UR2

Responsable projet : CHOPLIN Cédric

UFR/Dpt : UFR langues / département de breton et celtique

 

Résumé du projet :

Chaque année, les universités et les écoles supérieures rennaises accueillent de nombreux étudiants étrangers en mobilité par le biais d’Erasmus ou d’autres accords de collaborations universitaires internationaux.
Le premier constat est que certains d’entre eux ont un trop faible niveau en français pour pouvoir suivre vraiment les cours auxquels ils sont inscrits et rencontrent donc de grosses difficultés pour réussir aux examens.
Le deuxième constat est que ces étudiants sont très heureux de venir en Bretagne et regrettent de devoir en repartir sans avoir pu vraiment faire la connaissance de la langue bretonne et de la Bretagne dans ses dimensions géographiques, historiques, économiques et culturelles.
Ce bloc d’apprentissage en anglais sur la Bretagne et la langue bretonne permettra de combler ces lacunes. Il se déroulera sur 2 semestres.
Pour les étudiants arrivant au second semestre, une formation hybride sera proposée afin de rattraper l’essentiel du programme du premier semestre.
Ainsi, au-delà d’accueillir et de proposer des cours en anglais aux étudiants en mobilité internationale, ce bloc d’apprentissage pourra aussi proposer une expérience d’internationalisation interne pour les étudiants des sites rennais désireux, eux-aussi, de faire la connaissance ou de s’approprier la langue et la culture bretonne.

Initiation à Zotero, Linux et LaTeX

Acronyme. : ZoLiLaPlot

Porteur : UR1

Responsable projet : THIBAULT Franck

UFR/Dpt : SPM

 

Résumé du projet :

Outils Numériques pour la Communication et le calcul scientifiques: Initiation à Zotero, Linux et LaTeX (ZoLiLaTeX)
Ce projet vise à introduire ou consolider l’utilisation d’outils numériques vus notamment au cours du 3PE L1-L3 Physique. A l’issue de cette formation les étudiants auront la maîtrise d’un certain nombre d’outils indispensables à la communication scientifique mais aussi au calcul numérique. Une mutualisation du projet avec les autres mentions de Licence de SPM voire l’ouverture aux étudiants de masters provenant d’autres établissements.
Au cours du 3PE, les étudiants du portail PCGS, sont invités à passer la certification Pix (séances de préparation et de certification mises en place en 2019/2020 avec le SUPTICE pour les L2 de ce portail). Le Pix est pris en compte dans le 3PE des étudiant(e)s L1-L3 P.
Ce projet s’inscrit dans la thématique numérique avec ses aspects bureautiques et de maîtrise de différents outils indispensables à la communication scientifique. Les compétences attendues sont évidentes.

24H du Droit – Méthodologie Devenir étudiant : l’apprentissage d’une autonomie pour réussir ses études.

Acronyme. : 24H-Droit

Porteur : UR1

Responsable projet : Xavier VOLMERANGE

UFR/Dpt : Droit et science politique

 

Résumé du projet :

Développement d’un serious game à la bibliothèque, méthodologie documentaire, parcours d’intégration, autonomie, apprendre à apprendre, organisation des études, explicitation des attendus. Ce module se déroulera à la rentrée avant le début des cours TD début octobre, en parallèle des cours magistraux qui débutent en septembre. Il s’agit de permettre aux primo-entrants de comprendre dès les premières semaines le travail que l’on attend d’eux dans l’enseignement supérieur en général et dans une faculté de droit en particulier. Trop d’étudiants échouent parce qu’ils ne mesurent pas la quantité de travail à fournir. Lorsqu’ils s’en rendent comptent, il est souvent trop tard.

Apprendre à apprendre

Acronyme. :  APPAPP

Porteur : UR1

Responsable projet : Bertrand LE RODALLEC

UFR/Dpt : IUT de Rennes Département Chimie

 

Résumé du projet :

Les outils mis à disposition des formations constitueront un ensemble modulaire dans lequel chaque formation pourra venir puiser les activités les plus adaptées à proposer à ses étudiants en fonction des attentes des équipes éducatives. Il s’agit donc d’actions transversales indépendantes des disciplines enseignées, et donc parfaitement transférables à un grand nombre de formations.
Les membres de l’équipe projet souhaitent faire bénéficier la communauté universitaire la plus large possible de leur expérience en ce domaine acquise suite à la mise en oeuvre de ce dispositif pendant plusieurs années dans trois départements de l’IUT de Rennes.

Bases de botanique

Acronyme. : Bases de botanique

Porteur : UR1

Responsable projet : Agnès SCHERMANN

UFR/Dpt : Science de la Vie et de l’Environnement

 

Résumé du projet :

Réaliser un ensemble de sept blocs d’apprentissage destinés à poser des bases solides dans l’apprentissage de la botanique, communs à différentes formations (licence de biologie, licence santé, formation des ingénieurs en agriculture, horticulture, paysage, formation des enseignants du secondaire, formation des experts en environnement, intégration possible dans les études de pharmacie). Ces blocs sont positionnés sur trois niveaux différents qui seront proposés pendant les trois années de licence ou d’école d’ingénieur. Les contenus pédagogiques balayent l’évolution, la classification et l’organisation mopho-anatomique des végétaux de la lignée verte. Les modalités pédagogiques reposent sur des activités réalisables à distance, au rythme de chaque participant, et des temps de regroupement permettant un travail collaboratif, des questionnements, l’observation de matériel vivant ciblé mis à disposition des apprenants et la mise en pratique des connaissances pour l’identification d’espèces et la réalisation de relevés floristiques.

Bases de botanique

Acronyme. : Bases de botanique

Porteur : Agrocampus

Responsable projet : Valery MALECOT

UFR/Dpt : Département Ecologie

 

Résumé du projet :

« Les végétaux : les décrire et les identifier, connaître leur diversité, leur évolution et leur position dans l’arbre du vivant.
Proposer à terme, un ensemble de sept blocs d’apprentissage destinés à poser des bases solides dans l’apprentissage de la botanique, communs à différentes formations (licence de biologie, licence santé, formation des ingénieurs en agriculture, horticulture, paysage, formation des enseignants du secondaire, formation des experts en environnement, intégration possible dans les études de pharmacie). »

Blocs de compétences Métiers du développement WEB

Acronyme. : BC DevWeb

Porteur : UR1

Responsable projet : Arnaud MARTIN

UFR/Dpt : IUT de Lannion – Département Informatique

 

Résumé du projet :

Ce projet conduit à une réflexion autour de la formation de la LP en développement d’applications web et mobile et du DU en développement Web. Ces deux formations répondent d’une façon différente et à un niveau spécifique des besoins des entreprises sur les métiers du web.

L’objectif d’un découpage en blocs de compétences attendues sur ces métiers permettra d’une part d’offrir des formations à la carte pour des personnes en formation tout au long de la vie, et ainsi élargir l’offre de formation, et d’autre part d’arriver à une pédagogie dans les deux formations précitées plus professionnalisante encore.

Blocs de compétences Métiers de la presse

Acronyme. : BC Presse

Porteur : UR1

Responsable projet : Olivier TREDAN

UFR/Dpt : IUT de Lannion Département Information Communication

 

Résumé du projet :

Les objectifs de ce projet s’inscrivent dans la transformation de l’offre de formation initiale. Ils ont pour ambition de construire les blocs de compétences de la licence professionnelle journalisme et de développer une offre de formation courte sous la forme de blocs de compétences adossés à la licence professionnelle journalisme
A moyen terme répondre aux obligations légales du découpage des certifications
professionnelles en blocs de compétences : ici la licence professionnelle journalisme.

Diplôme d’Établissement Santé Publique et Aménagement des Territoires Vers un Urbanisme et des Aménagements Favorables à la Santé

Acronyme. : DE SPAT V UAFS

Porteur : EHESP

Responsable projet : Marie-Florence THOMAS

UFR/Dpt : EHESP

 

Résumé du projet :

Ce bloc a pour objectif de doter les participants de compétences spécifiques lui permettant d’analyser, de coordonner, de piloter ou de développer des projets d’urbanisme et d’aménagement favorables à la santé pour répondre simultanément aux grands enjeux de santé publique et environnementaux. Cet objectif professionnel (de l’analyse au développement) dépend de formation initiale du participant et de son expérience professionnelle, notamment en Aménagement et urbanisme. Etant donné l’hétérogénéité des parcours de formation et des parcours professionnels des participants, les 2 compétences composant le bloc ont été définies afin que tout participant – quelle que soit son origine (Santé publique, Aménagement ou Urbanisme) et son expérience professionnelle – puisse les atteindre.

Développer un Management Responsable

Acronyme. : DEMAR

Porteur : UR1

Responsable projet : Gwénaëlle POILPOT-ROCABOY et Anne JOYEAU

UFR/Dpt : IGR IAE

 

Résumé du projet :

L’objectif de ce projet est de former des experts, quel que soit leur cœur de métier de base (technique, commercial, gestionnaire, scientifique, etc.), au métier de MANAGER. Ce bloc s’inscrit donc en complément d’enseignements fondamentaux, mais aussi en tant qu’ouverture, pouvant donc aussi être suivi de manière seule.
L’acquisition de compétences managériales est orientée autour de deux axes : la capacité à comprendre et à organiser le travail d’une part ; la capacité à appréhender une équipe et à l’animer d’autre part.

Eléments de Santé Travail A destination des Managers, Professionnels et Etudiants en Santé Publique

Acronyme. : ESTAMPES

Porteur : EHESP

Responsable projet : Laurent MADEC

UFR/Dpt : Département Santé-Environnement-Travail & Génie Sanitaire

 

Résumé du projet :

Proposer la mise en place au niveau de différentes formations de l’EHESP du référentiel national de compétences BES&ST (Bases Essentielles en Santé Sécurité au Travail).
Dans un premier temps et dans le cadre de cet appel à projet, seront ciblés à titre expérimental 3 formations spécifiques de l’EHESP qui pourraient être : la formation d’Ingénieur(e)s du génie sanitaire (IGS), la formation d’Attaché(e) d’Administration Hospitalière (AAH), ainsi qu’un parcours de formation de Master Santé Publique à déterminer.
A terme, l’application de ce référentiel à l’ensemble des formations dispensées au sein de l’EHESP pourra permettre la labellisation de l’établissement par le CNES&ST (Conseil National de l’Enseignement Supérieur de la Santé Sécurité Travail), et la validation par un organisme tiers de la prise en compte de ces questions dans les enseignements réalisés.
Ce projet pourra s’inscrire ensuite dans une perspective plus large de cartographie des apprentissages et des compétences associées dans le champ de la santé travail (aux niveaux débutant, confirmé, et expert) au sein des différents établissements d’UNIR et permettre la mise en œuvre de parcours individualisés dans ce champ thématique, selon les points forts identifiés de chaque établissement.

UEO Pro Fabrication numérique

Acronyme. : FABNUM

Porteur : UR2

Responsable projet : Thierry LEFORT

UFR/Dpt : Département de Sciences de l’éducation

 

Résumé du projet :

Ce projet vise à apporter du contenu de formation numérique (Impression 3D, découpe laser et programmation) en parallèle des cours en présentiel pour libérer du temps de fabrication pour les étudiant·e·s. Ces apports théoriques porteraient aussi bien sur la fabrication numérique en impression 3D, en découpe laser et en programmation Arduino que sur une analyse des enjeux de la fabrication numérique dans la production. Dans l’organisation actuelle de l’UEO, il est complexe pour les étudiant·e·s de se former à chacun de ces trois aspects de la fabrication numérique, en plus de la gestion de projet et de la mise en oeuvre d’un projet collaboratif entre des étudiant·e·s venant d’horizons et de Départements différents. Ce projet contient également des apports complémentaires portant sur l’ingénierie de projet en régime collaboratif ainsi que sur la constitution d’une culture artistique.

Mineures Santé

Acronyme. : MinSANTÉ

Porteur : UR1

Responsable projet : Eric HITTI

UFR/Dpt : Département Pharmacie

 

Résumé du projet :

Ce projet vise à créer des ressources disponibles en ligne accessibles à des étudiants inscrits dans une licence générale et qui envisagent de soumettre une candidature dans une des filières Santé MMOP.

Mineure Biologie_Portail BECV

Acronyme. : OPTION SV

Porteur : UR1

Responsable projet : Claire PIQUET-PELLORCE

UFR/Dpt : Département SVE

 

Résumé du projet :

Proposer 2 blocs d’apprentissage de premier niveau destinés à poser des bases solides dans l’apprentissage de :
– la biologie des organismes (Biologie animale et Éthologie),
– l’écologie et des bases éco-environnementales.
Les contenus pédagogiques sont déjà bien cernés. Les modalités pédagogiques reposent sur des activités réalisables à distance, au rythme de chaque participant, et des temps de regroupement permettant un travail collaboratif, des questionnements, l’observation de matériel vivant ciblé mis à disposition des apprenants et la mise en pratique des connaissances pour l’identification d’espèces.

Pédagogie de l’informatique

Acronyme. : PEDINFO

Porteur : ENS

Responsable projet : Martin QUINSON

UFR/Dpt : Département Informatique

 

Résumé du projet :

Ce projet vise trois objectifs majeurs :
• Renforcer les capacités de communication des étudiants impliqués en leur proposant d’animer des séances d’enseignement dans un cadre contrôlé en milieu scolaire.
• Permettre aux étudiants impliqués de prendre du recul sur leur discipline (l’informatique), afin de mieux comprendre les spécificités de cette science et technique, et être ainsi plus efficaces dans leurs apprentissages et leur vie professionnelle.
• Mener des expérimentations pratiques sur l’enseignement de l’informatique dans le contexte historique actuel de la (ré)introduction de la discipline informatique dans le système scolaire français. Les expérimentations menées par les étudiants participants pourront être reprises et prolongées dans d’autres contextes ailleurs en France.
Ce projet est constitué d’un ensemble de 3 blocs d’apprentissages – Pédagogie – Épistémologie – Pédagogie de l’informatique – réparti sur le niveau L3 et Master qui permettent à l’étudiant de prendre conscience des caractéristiques de la discipline informatique et d’améliorer des compétences en communication orale.

Transformation pédagogique_Portail IE

Acronyme. : PORTAIL IE

Porteur : UR1

Responsable projet : Sophie ALLAIN-BAILHACHE

UFR/Dpt : ISTIC

 

Résumé du projet :

L’objectif principal de ce projet est de rendre l’étudiant acteur de ses apprentissages en structurant une partie de la formation portail Informatique – Electronique (Licence 1) en blocs d’apprentissage niveau 1 dans un premier temps avant de considérer les années 2 et 3. Ce projet concerne une transformation des enseignements fondamentaux de première année.
Ce projet se base sur une pédagogie par la pratique auprès de nos étudiants de 1ère année avec de nombreuses ressources en ligne, des auto-évaluations régulières soit en classe soit en ligne selon les blocs d’apprentissage, une évaluation en contrôle continu et un accompagnement pour les méthodes de travail universitaire. La mise en place du contrôle continu intégral nous amène aussi à faire évoluer nos pratiques pédagogiques.

Préparation aux épreuves d’admission de l’ENM

Acronyme. : PREPADMENM

Porteur : ENS

Responsable projet : Jean-Baptiste LENHOF

UFR/Dpt : Droit – Economie. – Mangement

 

Résumé du projet :

Séminaire de simulation des épreuves professionnelles pour les futurs magistrats.
A partir d’exercices de communication, d’auto évaluation et de travail de groupe sur la gestion des situations de crise – tous focalisés sur les différentes fonctions du juge – les étudiants sont préparés à l’entrée dans l’ENM, école professionnelle ainsi qu’à leurs futurs métiers. Ce bloc reprend, par la pratique et la simulation, une partie des enseignements dispensés au plan théorique dans deux masters (ou parcours de master) du site.

Pour la REuSsite des Etudiants par le Numérique et les CompétencEs

Acronyme. : PRESENCE

Porteur : UR1

Responsable projet : Sophie GUEZO

UFR/Dpt : Sciences et Propriétés de la Matière

 

Résumé du projet :

Ce projet sera développé au niveau de la 3ème année de licence mention Physique-Chimie, en proposant une transformation pédagogique du Semestre 5 (phase 1), en explicitant notamment les blocs d’apprentissage et les compétences développées en fin de formation, et en décloisonnant les différentes UE d’enseignement proposées. Au S6, il s’agit d’accompagner les étudiants en proposant des compléments d’enseignement à distance, en utilisant l’expérience de l’équipe projet RENUN (enseignants du S5), lauréate de l’AMI DUNE-DESIR.

Préparation au cursus Sciences du Sport et Éducation Physique

Acronyme. : PréSSEP

Porteur : ENS

Responsable projet : Jean-Nicolas RENAUD

UFR/Dpt : Sciences du Sport et Éducation Physique

 

Résumé du projet :

Dans un premier temps, le projet se propose comme un complément de formation offert à l’ensemble de la population étudiante volontaire et, concomitamment, un outil de lutte contre les discriminations géographiques. Dans un second temps, c’est un facteur d’unification des élèves présents dans le cursus de Magistère de 2SEP de l’ENS Rennes, allant de la Licence 3 au Master 2, augmentant l’efficacité pédagogique de la formation. Dans un dernier temps, c’est une première expérience d’enseignement inversé à partir de ressources numériques qui augure, des modèles pédagogiques en cours de réflexion en Sciences du Sport sur l’espace rennais.
Au-delà des connaissances, cet enseignement en ligne donne quelques clés méthodologiques réinvestissables tant dans des compositions écrites que dans des interrogations orales pour tout le cursus.

Blocs robotique & Automatisme

Acronyme. : ROBAUTO

Porteur : UR1

Responsable projet : Christine TOUMOULIN

UFR/Dpt : IUT de Rennes Département GEII

 

Résumé du projet :

Faire évoluer l’offre de formation courte et certifiante issue de la licence professionnelle Mécatronique et son parcours ingénierie des systèmes automatisés et robotiques en s’appuyant sur la plateforme robotique et automatisme (équipement industriel) pour contribuer à la formation des salariés et demandeurs d’emploi, désireux de monter en compétences.

Les écrits restent, les paroles volent (Scripta manent et verba volant) : Développement d’une écriture universitaire

Acronyme. : ScriptaManent

Porteur : UR2

Responsable projet : Gudrun Legeden

UFR/Dpt :ALC – Commun ication/Sociolinguisituqe

 

Résumé du projet :

Le projet contribue à aider les étudiants, de tout niveau universitaire, à améliorer leurs compétences en écrits universitaires, en vue des examens, des dossiers à rendre, des mémoires et thèses, et plus largement des écrits (lettres de motivation, d’argumentation, …) à produire dans leur vie étudiante et citoyenne.

S’insérer dans un environnement professionnel

Acronyme. : S’InserPro

Porteur :  IEP

Responsable projet : Pablo DIAZ

UFR/Dpt : IEP

 

Résumé du projet :

Le Bloc d’apprentissage « S’insérer dans un environnement professionnel » a pour objectif principal de permettre aux étudiants de maîtriser leur insertion professionnelle. Cet objectif est décliné en 3 points :
1 – Développer son portefeuille de compétences, y compris les softskills.
2 – Développer son réseau professionnel, y compris à l’international.
3 – Maîtriser les techniques de recherche d’emploi, y compris numériques.
Ce bloc d’apprentissage est donc transversal à l’ensemble des formations de Sciences Po Rennes et s’appliquera ainsi à toutes nos formations de la première année (L1) jusqu’à la quatrième année (M1).
Le bloc d’apprentissage « S’insérer dans un environnement professionnel » est donc une « ouverture » dédiée à l’insertion professionnelle pour chacune de nos formations.

Soft skills : conscientiser, approfondir et valoriser les compétences transversales

Acronyme. : SOFTSKILLS

Porteur :  UR1

Responsable projet : Olivier WONG

UFR/Dpt : IUT de Rennes Département GMP

 

Résumé du projet :

En vue de capitaliser et faire fructifier les acquis des projets Soft Skills Camp et SMART, nous souhaitons disposer d’une structure intégrable dans les maquettes et permettant à chaque formation de trouver une modalité adaptée aux besoins de ses étudiants. En effet, le présent bloc vise à permettre une valorisation de l’engagement étudiant au travers du développement de compétences transversales à différents niveaux : conscientiser, approfondir, valoriser. Les outils pour ce faire restent à développer et justifient le besoin en ingénierie exprimé ici : construction d’un référentiel commun au site rennais, mais qui évite l’écueil d’une normalisation contre-productive ; élaboration d’une plate-forme numérique associant identification et portfolio ; accompagnement pédagogique des formateurs et construction d’une offre de formation de formateurs pérenne.

Spécifications Dimensionnelles - Spécifications Géométriques des Produits (GPS)

Acronyme. : SPEDIM

Porteur :  UR1

Responsable projet : Françoise OLLIER

UFR/Dpt : IUT de Rennes Département GMP

 

Résumé du projet :

Les spécifications dimensionnelles et géométriques des produits, dans leur écriture, leur interprétation et leur contrôle constituent une problématique transverse que l’on trouve à toutes les étapes de l’industrialisation des produits : en écriture lors de la conception des produits (ce que l’on veut dire), en interprétation et exploitation en production (ce que l’on veut faire et comment le faire), et au contrôle (ce que l’on veut vérifier et par quelles méthodes et quels moyens). C’est une problématique globale normalisée par une matrice de normes (GPS). Ce système normatif est celui qui fait foi dans l’industrie en matière de conception, de méthodes et de contrôle..
Le projet consiste à former les étudiants de façon progressive aux problématiques relevant des spécifications dimensionnelles et géométriques, en proposant des acquisitions de connaissances par niveau et dans les domaines de la conception et du contrôle, en fournissant un « pack » complet

Télédétection et Environnement en Cursus Ide@l : Environnement spatialisé - Comprendre et évaluer les enjeux environnementaux complexes dans leur dimension spatiale

Acronyme. : TECI- CE3

Porteur :  UR2

Responsable projet : Simon DUFOUR

UFR/Dpt : Sciences sociales / géographie et aménagement de l’espace

 

Résumé du projet :

Le projet TECI-CE3 vise la création d’un bloc d’apprentissage sur l’« Environnement spatialisé – Comprendre et évaluer les enjeux environnementaux complexes dans leur dimension spatiale » (niveau 1 étoiles).
Ce bloc d’apprentissage est un majeur de la formation. Il sera créé à partir des contenus actuels de la formation et repensé pour répondre aux besoins de modularité des blocs d’apprentissage et de favoriser l’apprentissage par la pratique et l’articulation connaissances/compétences au sein du bloc.

Télédétection et Environnement en Cursus Ide@l : Sciences des données spatiales

Acronyme. : TECI-SDS

Porteur : Agrocampus

Responsable projet : Thomas GUYET

UFR/Dpt : Dpt Statistique et Informatique

 

Résumé du projet :

Devant la masse de plus en plus grande de données spatialisées, les méthodes d’analyse automatique de données répondent au besoin d’automatisation des tâches. En particulier, les méthodes récentes issues de l’intelligence artificielle telles que l’apprentissage automatique permettent d’automatiser des tâches complexes d’analyse d’images trop fastidieuses pour les opérateurs lorsqu’elles sont à réaliser sur un grand nombre d’images.
Le projet TECI-SDS vise la création d’un bloc d’apprentissage sur l’« Apprentissage automatique appliqué aux données spatiales » (niveau 2 étoiles). Il s’inscrit dans la transformation du Master 2 TELENVI en Cursus Ide@l.

Vivre et étudier en France : préparation et accompagnement culturels, linguistiques et méthodologiques aux études supérieures dans l’enseignement supérieur rennais.

Acronyme. : Vivre-Etudier France

Porteur : UR2

Responsable projet : Mathieu PLAS

UFR/Dpt : CIREFE

 

Résumé du projet :

Le bloc proposera 4 modules visant à permettre aux étudiants en mobilité entrante de commencer leur formation à Rennes dans les meilleures conditions :
– un module visera à les familiariser avec l’environnement : ville, universités, services
– un module les préparera sur le plan de la méthodologie universitaire
– un module à visée professionnelle s’attachera à l’orientation des étudiants ayant vocation s’intégrer sur le marché du travail français (étudiants en exil ou étudiants intégrant des formations avec stage obligatoire ou optionnel)
– un module de renforcement linguistique avec des activités portant sur les 4 compétences du CECRL (compréhension orale et écrite, production orale et écrite)

Writing the future

Acronyme. : Writing the future

Porteur : UR2

Responsable projet : Catrin BELLAY

UFR/Dpt : Centre de langues

 

Résumé du projet :

En partant d’une analyse d’albums de jeunesse et de leur utilisation dans l’enseignement et l’animation, dans une perspective de valorisation de la diversité linguistique d’un groupe d’apprenants, le bloc d’apprentissage aboutira à la création par les étudiants de livres et courts films d’animation bi/multilingues pour enfants. Cette création comprendra la prise en main d’outils numériques d’édition, une initiation à la chaîne éditoriale, l’utilisation d’outils d’animation. Le bloc pourrait aussi comprendre des éléments de valorisation des productions des étudiants auprès du public, particulièrement en contexte pédagogique (UPE2A) et/ou d’animation socio-culturel avec le développement de compétences de conduite d’atelier.

Vous n'êtes pas autorisé à vous inscrire